Parenthèse Colombienne

En partenariat avec le Musée d’Aquitaine, la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), dans le cadre de l’exposition « Colombia, la guerra que no hemos visto (La guerre que nous n’avons pas vue) », le Forum Montesquieu consacre une semaine à la Colombie.

Lundi 15 février > 19 heures

Pôle Juridique et Judiciaire, 35 place Pey-Berland, 33000 Bordeaux

→ Vernissage de l’exposition « Nama Bu », de Karen Paulina Biswell

La photographe colombienne Karen Paulina Biswell propose une plongée poétique dans la cosmogonie des Emberá-Chami, ( (Emberá comme « peuple », Chami comme « cordillère ») l’un des nombreux peuples amérindiens représentés en Colombie.

Nama Bu, en langue Embera signifie « nous existons » révèle une collaboration avec la communauté amérindienne Embera Chamis, un voyage personnel au travers de thèmes qui tournent autour de l’identité personnelle et collective avec comme décor l’extreme beauté et la violence en Colombie.

Mardi 16 février > 18 heures

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 10 Esplanade des Antilles - 33607 Pessac

→ Ciné-débat de « Paradise Lost » de Andrea Di Stefano, 2014Film réalisé par Andrea Di Stefano (2h).Dans les années 1980 en Colombie, un surfeur canadien tombe amoureux de la nièce de Pablo Escobar, trafiquant de drogue bien connu qui allait défrayer la chronique pendant des décennies.

Mercredi 17 février > 18 heures

Amphi J. Ellul, Pôle Juridique et Judicaire, 35 Place Pey-Berland, 33000 Bordeaux

→ Débat : La justice transitionnelle et le défi colombien pour la paix

Présenté et animé par Carolina Mora Burbano, Doctorante en droit international avec :

• Fabrice Hourquebie, Professeur de droit public, Directeur de de l’Ecole doctorale, Secrétaire général de l’Association française de droit constitutionnel, université de Bordeaux

• Amané Gogorza, Maître de conférences en droit privé, en charge de la Licence droit et langues-espagnol, université de Bordeaux.

Mise à jour le 11/02/2016